Episode 5 : Sophie Hélène, cofondatrice de l’association Trouve ta voix

Qui aurait cru qu’une ancienne timide comme Sophie Hélène se mettrait à donner des cours de prise de parole en public ? Mais, comme on dit, ce sont souvent les plus mauvais élèves qui deviennent les meilleurs professeurs. En se servant des difficultés qu’elle a rencontrées dans sa jeunesse, Sophie Hélène a créé l’association Trouve ta voix pour venir en aide aux lycéens.

La découverte des concours de plaidoirie

Au lycée, il y avait deux groupes : les populaires et les « boloss ». Sophie Hélène, elle, n’est dans aucun d’eux, tellement elle est timide et réservée. Incapable de prendre la parole en public, elle ne participe jamais en cours et se contente d’observer.

Quand elle arrive en fac de droit, elle découvre qu’il existe des concours de plaidoirie. L’objectif ? Défendre un sujet pendant une dizaine de minutes devant une audience. A priori hors de question pour Sophie Hélène. Mais, poussée par un ami, elle s’inscrit. Résultat : elle va jusqu’en finale au palais de justice de Paris et remporte sa plaidoirie face à trois cents personnes.

À ce moment-là, c’est le déclic pour cette étudiante. Pour la première fois, on lui a donné la parole dans un cadre consacré où elle pouvait exprimer ses idées. Et ce cadre, l’école ne le lui avait jamais offert.

Avec sa licence en poche, Sophie Hélène est obligée d’arrêter son cursus pour des raisons médicales. Elle trouve alors un stage à l’Assemblée nationale et travaille auprès d’un député comme attachée parlementaire.

Mais, au bout de deux ans, elle réalise qu’elle aimerait bien poursuivre ses études. Un peu perdue, Sophie Hélène se tourne vers l’Institut de l’engagement, qui accompagne les personnes en décrochage. Elle parvient à se faire accepter à Sciences Po Paris et obtient finalement son diplôme de Master en Politique publique à l’âge de 27 ans.

Trouve ta voix : une association pour les lycéens

Mais, pendant ces deux ans entre la licence et le master, Sophie Hélène a également planché sur un autre projet qui lui tenait très à cœur. Après son concours de plaidoirie, elle a réalisé que la prise de parole en public pouvait s’apprendre et que c’était une compétence très précieuse. Malheureusement, et elle en a fait les frais pendant sa scolarité, on n’enseigne pas aux élèves comment parler face à une audience au lycée.

C’est de ce constat qu’est née Trouve ta voix, que Sophie Hélène a cofondée avec trois autres personnes. Fonctionnant d’abord en petit noyau, l’association a vite pris de l’ampleur et compte aujourd’hui une cinquantaine de bénévoles.

L’action de Trouve ta voix se concentre sur les lycées publics. Les bénévoles s’y rendent pour donner des cours de prise de parole et d’éloquence aux élèves. Leur objectif est d’apprendre aux jeunes comment faire passer des idées complexes avec des mots simples et compréhensibles. Ils pourront ainsi mieux gérer les oraux scolaires, bien sûr, mais au-delà de l’école, ils pourront également exprimer et porter leurs convictions, quelles qu’elles soient.

Au programme, on apprend comment poser son regard, sa voix et les silences, comment argumenter ou rédiger un discours, quels sont les gestes parasites à éviter, etc. Une formation très complète, mais aussi très exigeante. Car, même si certains élèves se découragent, les bénévoles ne les lâchent pas et redoublent d’efforts pour les accompagner.

Concours d’éloquence et grand oral du bac

En 2021, une nouvelle épreuve a été instaurée pour les lycéens : le grand oral du bac. Une épreuve orale, donc, qui permet aux élèves de démontrer leurs capacités à parler en public sur un sujet en vingt minutes.

Pour des timides comme Sophie Hélène l’a été, cet exercice peut vite paraître insurmontable. Ainsi, en plus des cours dans les lycées, l’association Trouve ta voix a créé une plateforme en ligne : prepagrandoraldubac.fr. Dessus, on peut trouver de nombreuses vidéos gratuites pour préparer au mieux les lycéens au grand oral.

En parallèle, les élèves des quinze établissements partenaires de Trouve ta voix participent depuis plusieurs années consécutives à des concours d’éloquence. Un concours est d’abord organisé dans chaque lycée, puis un grand concours interlycée permet à tous les élèves de se rassembler.

Et pour un tel événement, Sophie Hélène et ses collaborateurs voient les choses en grand. Afin de montrer à chaque élève qu’ils ont leur place dans la société française et qu’ils sont libres de s’exprimer, la finale du concours se déroule dans un lieu symbolique de la République. Après trois ans de suite à l’Assemblée nationale, le dernier en date s’est passé au Panthéon. Des endroits forts qui pourront aider les jeunes à se sentir légitimes à prendre la parole.

Quoi qu’il en soit, Trouve ta voix n’est pas près de s’arrêter. Et Sophie Hélène est d’autant plus encouragée à poursuivre qu’elle a été sélectionnée par le journal Le Point pour figurer dans le Palmarès Giverny. Une distinction qui prouve qu’elle agit pour transformer la France et sa société pour en faire quelque chose de meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top