• No products in the cart.
View Cart
Subtotal: £0.00

Episode 23 : Moriba Soukouna, d’élève à mentor fondateur de la plateforme 1Clic 1Prof

mai 05, 2021

Peut-on être « envoyé au bled » dans sa jeunesse et réussir dans la vie ? La réponse est oui, et Moriba Soukouna en est la preuve vivante. Après quelques difficultés dans son parcours, cet étudiant-entrepreneur a décidé de venir en aide aux jeunes qui ont besoin de soutien scolaire. C’est pour cela qu’il a créé la plateforme 1clic1prof, à la portée de tous.

Moriba Soukouna : d’élève à mentor

Nombreux sont les jeunes de banlieue à recevoir de leurs parents la menace d’être envoyés au pays s’ils ne travaillent pas à l’école. Moriba Soukouna, lui, est allé vivre au Mali pour suivre son père alors qu’il n’avait que dix ans. Si ce fut un déchirement pour lui de quitter sa mère et ses amis d’enfance, restés en France, cette expérience fut tout de même très enrichissante.

Ce séjour de près de cinq ans au Mali a renforcé les convictions de Moriba Soukouna, qui est rentré en France à quinze ans, plein d’ambitions. Toutefois, être coupé aussi longtemps de l’Hexagone l’a fait régresser en langue française, et il est forcé d’intégrer une classe non francophone.

Moriba Soukouna s’est accroché et a beaucoup travaillé pour rattraper son retard. Accepté en quatrième, il se dirige ensuite vers un CAP Électricité, puis un Bac Électricité et électrotechnique. Sa scolarité est un peu compliquée, il peine à trouver sa place, et notamment des professeurs à même de l’aider…

Malgré tout, certains lui tendent la main, lui font confiance, et c’est tout ce dont il avait besoin pour avoir la motivation d’avancer. Après son bac, obtenu avec mention, Moriba Soukouna s’inscrit à la fac, à l’Inalco, l’Institut national des langues et civilisations orientales.

Actuellement en Master d’Histoire et sciences sociales, Moriba Soukouna est ce que l’on nomme un étudiant-entrepreneur, un statut spécial qui lui permet d’avoir une formation à l’entrepreneuriat en parallèle de ses cours. C’est pendant ce cursus que lui est venue l’idée de 1clic1prof.

1clic1prof : un professeur particulier en un clic

En tout, Moriba Soukouna est passé par deux collèges et trois lycées. Cela lui a permis de constater les défaillances du système. Un professeur, accaparé par toute une classe, n’a pas toujours de temps à accorder aux élèves en difficulté, ce qui ne les aide pas à avancer.

Pendant ses études supérieures, puisqu’il était en situation irrégulière, Moriba Soukouna ne touchait pas la bourse. Pour gagner de quoi vivre, il travaillait le soir sur des chantiers, grâce à sa formation d’électricien, et il proposait également ses services comme professeur particulier. Au contact des élèves et de leurs familles, il a réalisé qu’il était très compliqué de trouver un professeur pour du soutien scolaire, chose qui coûte très cher.

Une idée a alors germé dans son esprit : pourquoi ne pas créer une plateforme pour faciliter au maximum cette recherche, le tout à des prix abordables ? À ce moment-là, il décide de participer au concours Go IN Seine Saint Denis avec le soutien de Moussa Kebe et Hawa Dramé.  Ce concours permet à des entrepreneurs de présenter leurs projets. Moriba Soukouna y propose donc son site, 1clic1prof, et finit lauréat.

Cette victoire va l’aider à lancer sa plateforme. Le concept est simple, les familles peuvent trouver des professeurs particuliers pour leurs enfants de la primaire à la terminale. Le prix est de 25 euros de l’heure, et les parents peuvent même recevoir des aides de la Caf ou de leur mutuelle.

Ces professeurs qui vont au domicile de leurs élèves leur donnent un sentiment de privilège et montrent l’importance de l’enseignement. En tout cas, les résultats sont au rendez-vous et 1clic1prof est une véritable réussite, au point que des étudiants de licence réclament désormais du soutien scolaire sur la plateforme.

Une plateforme à double tranchant

Si la plateforme 1clic1prof vient en aide aux élèves qui ont besoin de soutien, elle est également très utile aux professeurs qu’elle engage. Ces derniers sont principalement des étudiants à partir de Bac+2 ou Bac+3 qui cherchent à gagner un peu d’argent.

Ayant connu les galères d’être prof particulier sans revenu fixe, Moriba Soukouna a tenu à faire les choses bien : chez 1clic1prof, les enseignants sont salariés, et non pas autoentrepreneurs.

Comme ils ont toujours un pied dans les études, ces jeunes mentors arrivent généralement à bien accompagner les élèves qui leur sont confiés, car ils ont encore en tête les difficultés qu’ils peuvent rencontrer. Ce genre de « petit boulot » est également très formateur et peut même susciter chez eux une vocation. Moriba Soukouna est fier de recevoir régulièrement des messages d’étudiants qui sont devenus professeurs et qui le remercient de leur avoir donné leur chance avec 1clic1prof.

Une expérience comme celle-ci permet ainsi aux étudiants de gagner en compétences et de faire leur insertion professionnelle tout en douceur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top